FONCTIONNEMENT DE LA SOCIETE
    SA
       Les dirigeants
       Les associés
       Relations avec d'autres sociétés

  Pour évaluer efficacement tous les risques juridiques liés à vos contrats, vous pouvez utiliser le service de rédaction et de vérification de contrats mis en place par le cabinet Murielle-Isabelle CAHEN.

Puis-je me faire représenter par un ami à une assemblée d’actionnaire ?
Non. Seul le conjoint d’un actionnaire ou un autre actionnaire peut recevoir un pouvoir de représentation.

Puis-je voter par videoconférence ?
Il est possible de participer à l'assemblée générale par visioconférence si que les statuts le prévoient et sauf pour certaines décisions (désignation du président, des directeurs généraux délégués, révocation du directeur).

Je suis associé d'une SAS. Puis-je me faire représenter par une autre personne à une assemblée générale ?
Pour se faire représenter, un associé peut mandater :

  • son conjoint (sauf si la société ne comprend que les deux époux) ;
  • un autre associé (sauf si la société ne comprend que deux associés) ;
  • un tiers non associé (uniquement si les statuts le prévoient).
Le mandat ne peut être donné que pour un nombre maximum de deux assemblées tenues le même jour. De plus, la personne mandatée doit avoir le pouvoir de voter à la place de la personne représentée pour toutes les décisions prises lors de la réunion.

Qui peut devenir associé d'une SAS ?
L'article 227-1 du Code de Commerce dispose qu'" une SAS peut être instituée par une ou plusieurs personnes qui ne supportent les pertes qu'à concurrence de leur apport. "
Il peut s'agir de toutes personnes, morales ou physiques, de droit public ou de droit privé. La qualité de l'associé est donc indifférente.
Par exemple, deux époux peuvent seuls ou avec d'autres peuvent constituer une SAS. De même, un incapable majeur ou mineur peut souscrire des actions puisqu'il ne supportera les pertes qu'à concurrence de son apport.

Ai-je accès aux documents comptables de la société ?
Le droit à l'information des associés d'une SAS ne résulte pas d'une obligation légale comme pour la SA. Néanmoins, les statuts peuvent prévoir un droit d'information avant la prise de décisions collectives et également un droit d'information général.
Il peut ainsi être prévu que l'associé pourra prendre connaissance de tous les documents relatifs aux trois derniers exercices.

Quels sont les droits des associés d'une SAS ?
Les associés ont tout d'abord le droit de participer aux décisions collectives. L'étendu de ce droit et les modalités de son exercice sont déterminés par les statuts. Ceux-ci peuvent, par exemple, accorder à certains actionnaires des droits supérieurs tant au niveau de la prise de décision qu'au niveau financier.
Par ailleurs, les SAS n'étant pas concernées par la règle de la proportionnalité du droit de vote à la part de capital détenu, les statuts peuvent prévoir des actions à vote multiple pour certains apporteurs ou certains associés. Il est également possible d'inclure dans les statuts :

  • Une clause d'inaliénabilité, prévoyant l'interdiction pour les associés de céder leurs titres pendant une durée déterminée ;
  • Une clause d'agrément en cas de cession ;
  • Une clause d'exclusion prévoyant qu'un associé peut-être tenu de quitter la société et de céder ses actions, même en l'absence de faute de l'intéressé.
Au niveau pécuniaire, le droit de l'actionnaire de la SAS comporte le droit aux dividendes, le droit préférentiel de souscription et le droit au boni de liquidation. La répartition bénéfices doit être statutairement prévue.
De plus, la décision de distribuer ou non des dividendes relève de la décision collective des associés, conformément aux statuts.

Ai-je accès aux documents comptables de la société ?
Le droit à l'information des associés d'une SAS ne résulte pas d'une obligation légale comme pour la SA. Néanmoins, les statuts peuvent prévoir un droit d'information avant la prise de décisions collectives et également un droit d'information général.
Il peut ainsi être prévu que l'associé pourra prendre connaissance de tous les documents relatifs aux trois derniers exercices.

Quels sont les pouvoirs des associés ?
Tout actionnaire ou groupe d'actionnaires détenant au moins un dixième du capital peut :

  • demander en justice la récusation ou la révocation des commissaires aux comptes ;
  • poser au président deux fois par an, des questions écrites sur tout fait de nature à compromettre la continuité de l'exploitation ;
  • demander en justice la désignation d'un expert chargé de présenter un rapport sur une ou plusieurs opérations de gestion.

Cet article a été rédigé pour offrir des informations utiles, des conseils juridiques pour une utilisation personnelle, ou professionnelle.

Il est mis à jour régulièrement, dans la mesure du possible, les lois évoluant régulièrement. Le cabinet ne peut donc être responsable de toute péremption ou de toute erreur juridique dans les articles du site.

Mais chaque cas est unique. Si vous avez une question précise à poser au cabinet d’avocats, dont vous ne trouvez pas la réponse sur le site, vous pouvez nous téléphoner au 01 43 37 75 63.

| Conditions d'utilisation du site: IDDN | | Contacts | Plan d'accès | English version |
| C G V | Sommaire | Plan | recherche | Internet | Vie des sociétés | Vie quotidienne | Services en ligne | Votre question? |
Connexion sécurisé ssl 256
Nous joindre - Tel : 0143377563
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Share Suivre: Facebook Avocat Paris Linkedin Avocat Paris Tumblr Avocat Paris Twitter Avocat Paris Google+ Avocat Paris App.net portage salarial RSS Valide!
Retour en haut