Travail
   Fin du contrat de travail
    Après votre licenciement
      Le préavis
      Le reçu pour solde de tout compte
      Le calcul de vos indemnités en cas de licenciement abusif

  Pour évaluer efficacement tous les risques juridiques que vous pouvez avoir, vous pouvez utiliser le service de questions personalisées mis en place par le cabinet Murielle-Isabelle CAHEN.

Suite à ma démission, est-ce que je peux exiger mon solde de tout compte le jour de mon départ ? Sinon quel est le délai maximum pour l'employeur ?
Selon une réponse écrite du Ministère du travail, l'article L.122-16 du code du travail prévoit que l'employeur doit mettre à disposition du salarié un certificat de travail à "l'expiration" du contrat. Il n'est pas prévu dans ce texte de délai pour cette mise à disposition.
De même l'article R.351-5 précise que les employeurs ont l'obligation, au moment de la résiliation, de l'expiration ou de la rupture du contrat de travail de délivrer aux salariés l'attestation necessaire pour faire valoir leurs droits au chômage. Là encore aucun délai supplémentaire n'est prévu.
De plus, le salarié doit percevoir les dernières rémunérations à l'expiration du contrat de travail. Cela suppose que l'employeur remette au salarié un bulletin de paye en application de l'article L. 143-3. Si l'employeur décide d'émettre un solde de tout compte il sera remis à ce moment là.
Le reçu pour solde de tout compte devient libératoire pour l'employeur passé un délai de 6 mois durant lequel le salarié ne l'a pas dénoncé.

Je viens d'être licencié pour motif économique. J'ai accepté la convention de conversion et je n'ai donc pas à effectuer mon préavis. Mon dernier jour de travail était le 08/06/2000. Le problème c'est que l'employeur veut me payer le solde de tout compte uniquement à la fin du mois. En a-t-il le droit?
Aucune disposition légale ne règle le moment du paiement du solde de tout compte, cependant celui-ci correspondant aux sommes dues y compris au titre de salaires, il est d'usage de payer les salaires en fin de mois. Il parait donc normal que le solde de tout compte soit payé à ce moment là.

Après m'avoir licencié, mon employeur demande que je lui signe un "reçu pour solde de tout compte", une fois reçues les indemnités auxquelles j'ai droit (reliquats de congés payés, etc.). La signature de ce reçu me prive–t-elle de mes droits en cas de désaccord sur le montant qu'il va me verser ?
Non. Signer ce reçu et toucher le chèque correspondant aux sommes indiquées ne vous prive absolument pas de la possibilité de demander devant le Conseil des Prud’hommes des indemnités complémentaires (avec l'aide éventuelle d'un avocat) .
Le reçu pour solde de tout compte est devenu un simple document facultatif sans effet libératoire pour l'employeur. Son effet juridique est celui d'un simple reçu des sommes qui y figurent expressément.

En dehors du reçu pour solde de tout compte, quels sont les certificats, pièces administratives ou autres documents que mon employeur doit me remettre au moment de mon départ ?
Votre ancien patron doit obligatoirement vous remettre un certificat de travail, précisant les dates d'entrée et de sortie de l'entreprise, les emplois occupés et les périodes correspondantes. Rien d'autre ne doit y figurer (et surtout aucune mention défavorable pour le salarié).
Ce certificat de travail doit être délivré à l'issue du préavis.
Vous devez également recevoir une attestation dont vous aurez besoin pour l'ouverture de vos droits d'assurance-chômage auprès de l'ASSEDIC.
Votre employeur risque une amende s'il ne vous remet pas ces documents.

Conseil des Prud'hommes :
Tribunal compétent pour juger les litiges individuels nés d'un contrat de travail ou d'apprentissage. Il est composé, en nombre égal, d'employeurs et d'employés. La procédure comprend une phase de conciliation obligatoire.
Avocat :
soumis à la discipline d'un barreau, l'avocat conseille ses clients en matière juridique, judiciaire et fiscale. Il peut également être amené à les représenter ou les assister en justice. L'avocat est inscrit à un barreau, établi auprès de chaque Tribunal de Grande Instance.
Amende :
sanction consistant dans le paiement d'une somme d'argent.
ShareSuivre: Delicious Avocat Paris Facebook Avocat Paris Linkedin Avocat Paris Tumblr Avocat Paris Twitter Avocat Paris Google+ Avocat Paris App.net portage salarial StumbleUpon Avocat Paris Flux RSS by Refaudit référencement RSS Valide! Référencement et création graphique by Refaudit Retour en haut